Guide d'autodéfense numérique

Le but d’un système d’exploitation est avant tout de permettre aux logiciels de se partager l’accès aux composants matériels de l’ordinateur. Son rôle est aussi de permettre aux différents logiciels de communiquer entre eux. Un système d’exploitation est par ailleurs généralement livré avec des logiciels, au minimum de quoi permettre de démarrer d’autres logiciels.

La partie la plus fondamentale d’un système d’exploitation est son noyau, qui s’occupe de coordonner l’utilisation du matériel par les programmes.

Pour chaque composant matériel de l’ordinateur que l’on veut utiliser, le noyau active un programme qu’on appelle « pilote » (ou driver en anglais). Il existe des pilotes pour les périphériques d’entrée (comme le clavier et la souris), de sortie (écran, imprimante, etc.), de stockage (DVD, clé USB, etc.).

Le noyau gère aussi l’exécution des programmes, en leur donnant des morceaux de mémoire et en répartissant le temps de calcul du processeur entre les différents programmes qui veulent le faire travailler.

Au-delà du noyau, les systèmes d’exploitation utilisés de nos jours, comme Windows, Mac OS X ou GNU/Linux (avec Debian, Ubuntu, Fedora, par exemple) incluent aussi de nombreux utilitaires ainsi que des environnements de bureaux graphiques qui permettent d’utiliser l’ordinateur en cliquant simplement sur des boutons.

Le système d’exploitation est en général stocké sur le disque dur. Cependant, il est aussi tout à fait possible d’utiliser un système d’exploitation enregistré sur une clé USB ou gravé sur un DVD. Dans ce dernier cas, on parle de système live (vu qu’aucune modification ne pourra être faite sur le DVD).