Guide d'autodéfense numérique

Une fois que l’espace d’un disque dur a été réécrit, il devient diffile de retrouver ce qui s’y trouvait auparavant. Mais cela n’est pas pour autant impossible : lorsque l’ordinateur réécrit 1 par-dessus 0, cela donne plutôt 0,95 et lorsqu’il réécrit 1 par-dessus 1, cela donne plutôt 1,051… un peu comme on peut lire sur un bloc-notes ce qui a été écrit sur une page arrachée, par les dépressions créées sur la page vierge située en-dessous.

En revanche ça devient très difficile, voire impossible, de les récupérer quand on réécrit un grand nombre de fois par-dessus, et de différentes manières. La meilleure façon, donc, de rendre inaccessible le contenu de ces fichiers « supprimés », est d’utiliser des logiciels qui s’assureront de le réécrire plusieurs fois, pour terminer par du charabia incompréhensible. C'est ce qu'on appelle « écraser des données » (wipe en anglais).