Guide d'autodéfense numérique

Comme l’ont bien compris les gamins utilisant des codes pour s’échanger des messages ou les militaires communiquant leurs ordres, la piste la plus sérieuse pour que des données ne puissent être comprises que par les personnes « dans le secret », c’est celle du chiffrement.

Le chiffrement d’un fichier ou d’un support de stockage permet de le rendre illisible pour toute personne qui n’a pas le code d’accès (souvent une phrase de passe). Il sera certes toujours possible d’accéder au contenu, mais les données ressembleront à une série de nombres aléatoires, et seront donc illisibles.

Souvent on dit crypter et décrypter à la place de chiffrer et déchiffrer, ce qui peut porter à confusion ; les termes sont cependant synonymes.