Guide d'autodéfense numérique

Mises à jour : les logiciels évoluent, c'est pourquoi il est vivement conseillé d'utiliser la version la plus à jour de cet outil, qui est disponible sur le site web https://guide.boum.org/.

Durée : compter une journée, avec plusieurs périodes d’attente (parfois longues).

On a vu que tout ordinateur — hormis avec certains systèmes live — laisse un peu partout des traces des fichiers ouverts, des travaux effectués, des connexions Internet, etc. On a vu aussi qu’une façon d’exposer un peu moins les données conservées sur l’ordinateur ainsi que les traces qu’on y laisse est de chiffrer le système sur lequel on travaille dans son ensemble.

Il est possible d’installer un système d’exploitation GNU/Linux comme Debian ou Ubuntu, sur une partie chiffrée du disque dur. À chaque démarrage, l’ordinateur va demander une phrase de passe, après quoi il débloque le chiffrement du disque, ce qui donne accès aux données, et permet donc le démarrage du système. Sans cette phrase, toute personne qui voudrait consulter le contenu de ce disque se trouvera face à des données indéchiffrables. C’est ce qu’on se propose de faire dans cette recette.