Guide d'autodéfense numérique

Mises à jour : les logiciels évoluent, c'est pourquoi il est vivement conseillé d'utiliser la version la plus à jour de cet outil, qui est disponible sur le site web https://guide.boum.org/.

Durée : 5 minutes, plus le temps de téléchargement et d’installation (quelques secondes à plusieurs heures selon la taille des logiciels à installer et la vitesse de la connexion).

Ouvrir le gestionnaire de paquets

Une fois que l’on sait quel paquet contient le logiciel que l’on veut utiliser, reste à l’installer.

Pour cela, on va utiliser le Gestionnaire de paquets Synaptic que l’on peut ouvrir à partir de la vue d'ensemble des Activités en appuyant sur la touche ( sur un Mac), puis en tapant paquet puis en cliquant sur Gestionnaire de paquets Synaptic

Puisque le gestionnaire de paquets permet de modifier les logiciels installés sur l’ordinateur, un mot de passe est nécessaire pour l’ouvrir.

Recharger la liste des paquets disponibles

Une fois dans le gestionnaire de paquets, commençons par recharger la liste des paquets disponibles en cliquant sur l’icône Recharger. Le gestionnaire de paquets télécharge alors les dernières informations sur les paquets disponibles depuis les serveurs de Debian.

Rechercher le paquet à installer

Ensuite, on va trouver le paquet qu’on veut installer. On clique sur l’icône Rechercher dans la barre d’outils. Là, si on connaît le nom de ce paquet (par exemple grâce à la section précédente), on l’écrit dans la case Rechercher, et on sélectionne Nom dans la liste déroulante nommée Rechercher dans.

Sélectionner le paquet à installer

Vient alors la phase d’installation proprement dite du paquet trouvé précédemment. Il y a différentes façons de faire, selon que l’on souhaite utiliser la version disponible dans les dépôts officiels de sa distribution, ou un paquet provenant d’un autre dépôt, par exemple pour avoir une version plus récente.

Pour installer la version par défaut

Normalement, le paquet désiré se trouve maintenant quelque part dans la liste de paquets. Une fois trouvée la ligne correspondante, on clic-droit dessus, et dans le menu contextuel on choisit Sélectionner pour installation.

Si ce paquet dépend d’autres paquets, le gestionnaire de paquets ouvre alors une fenêtre où il demande s’il doit Prévoir d’effectuer d’autres changements ? En général, ses propositions sont pertinentes, et on peut accepter en cliquant sur Ajouter à la sélection.

Pour installer une version particulière

Parfois, on souhaite installer une version particulière d’un paquet parmi celles disponibles. Par exemple, si on a ajouté des dépôts spécifiques. Au lieu de choisir Sélectionner pour installation dans le menu contextuel, il faut sélectionner le paquet désiré d’un clic gauche, sans cliquer sur la case à cocher, puis choisir, dans le menu Paquet, de Forcer la version…. Sélectionner alors la version désirée. La suite ne change pas.

Appliquer les modifications

Il est possible de répéter les deux dernières étapes pour installer plusieurs paquets en même temps. Une fois qu’on a préparé cette installation, il ne reste qu’à la lancer en cliquant sur Appliquer dans la barre d’outils. Le gestionnaire de paquets ouvre alors une fenêtre Résumé où il liste tout ce qu’il va faire. Après avoir jeté un œil pour vérifier qu’on ne s’est pas trompé, on clique sur Appliquer.

Le gestionnaire de paquets télécharge alors les paquets depuis Internet, les vérifie, puis les installe. Il peut arriver que le gestionnaire indique que certains paquets n’ont pas pu être vérifiés : cette information n’est pas à prendre à la légère. Dans un tel cas, il vaut mieux annuler le téléchargement, cliquer sur Recharger dans le menu principal, et recommencer l’opération de sélection des paquets. Si l’indication apparaît de nouveau, cela peut être le fruit d’une attaque, d’une défaillance technique ou de soucis de configuration. Mais autant s’abstenir d’installer de nouveaux paquets avant d’avoir identifié la source du problème.

Enfin, si tout s’est bien passé, le gestionnaire de paquets affiche une fenêtre comme quoi Les modifications ont été appliquées et on peut donc cliquer sur Fermer. C’est alors une bonne idée de fermer le gestionnaire de paquets, pour éviter qu’il tombe entre d’autres mains.