Guide d'autodéfense numérique

Mises à jour : les logiciels évoluent, c'est pourquoi il est vivement conseillé d'utiliser la version la plus à jour de cet outil, qui est disponible sur le site web https://guide.boum.org/.

Durée : 5 minutes de préparation, puis de plusieurs minutes à plusieurs heures d’attente, selon la taille du disque à nettoyer et selon la méthode utilisée.

Lorsque des fichiers ont déjà été effacés sans précautions particulières, les données qu’ils contenaient se trouvent toujours sur le disque. L'objectif de cette recette est de recouvrir les données qui subsisteraient, en écrasant l’espace libre d’un disque dur. Cette méthode ne supprime donc aucun fichier visible dans le navigateur de fichiers.

Attention ! Comme les autres façons d’effacer un fichier « pour de vrai », cela ne marche pas avec certains systèmes de fichiers « intelligents » qui, pour être plus efficaces, ne vont pas montrer tout l’espace libre au logiciel chargé d'y recouvrir les traces. Voir à ce sujet la première partie. Il ne faut pas non plus faire confiance à cette méthode pour une clé USB, les cartes SD ou disques SSD et préférer recouvrir plusieurs fois l’intégralité des données qu’elle contient.

Dans Tails

Le paquet nautilus-wipe est déjà installé par défaut dans Tails. Il nous suffit donc de consulter la documentation, en cliquant sur l'icône Documentation de Tails se trouvant sur bureau.

Dans le menu à droite, cliquer sur Documentation. Puis, dans l'index qui s'ouvre, chercher la section Chiffrement et vie privée et cliquer sur la page Effacer des fichiers de façon sécurisée et nettoyer l'espace disque avec Nautilus Wipe.

Avec une Debian chiffrée

Si ce n'est pas déjà fait, il nous faut installer le paquet nautilus-wipe, puis redémarrer l'ordinateur.

Il nous faut ensuite ouvrir un navigateur de fichiers, puis naviguer jusqu'au disque que l'on veut nettoyer. Effectuez ensuite un clic-droit dans la partie droite du navigateur de fichiers et sélectionnez Écraser l'espace disque disponible. Une fenêtre s'ouvre nous demandant de confirmer la suppression de l'espace disque disponible, et proposant également quelques Options.

Nous pouvons choisir le nombre de passes effectuées afin de recouvrir les données de notre périphérique, ainsi que quelques options de comportement lors de l'effacement des données. Les options par défaut sont suffisantes pour les disques durs actuels.

Cliquer ensuite sur Écraser l'espace disque disponible. L'effacement peut prendre du temps. Dans certains cas, le mot de passe d'administration est demandé.

Remarquons qu'un dossier appelé tmp.XXXXXXXXXX est créé dans le dossier. Nautilus Wipe va créer un fichier à l'intérieur et en augmenter la taille autant que possible, afin d'utiliser tout l'espace libre disponible, puis l'écrasera de manière sécurisée. Une fois l'effacement terminé, une fenêtre L'écrasement a réussi s'ouvre, précisant que L'espace disque disponible sur la partition ou le périphérique « ... » a été écrasé avec succès.