Guide d'autodéfense numérique

Mises à jour : les logiciels évoluent, c'est pourquoi il est vivement conseillé d'utiliser la version la plus à jour de cet outil, qui est disponible sur le site web https://guide.boum.org/.

Durée : environ 10 minutes.

Ci-dessous, on parlera toujours de disque, sachant que ça vaut aussi bien pour un disque interne ou externe que pour une clé USB, une carte SD ou un disque SSD, sauf si on précise le contraire.

La procédure que l’on explique ici implique d’effacer toutes les données qui se trouvent sur le disque1. Si l’on a déjà de l’espace non partitionné sur son disque, on peut directement passer à l’étape de chiffrement.

Installer les paquets nécessaires

Pour chiffrer notre disque, on a besoin d’avoir installé les paquets secure-delete, dosfstools et cryptsetup. Si l'on utilise Tails, ces paquets sont déjà installés.

Formater le disque avec l’Utilitaire de disque

Pour ouvrir l'application Disques à partir de la vue d'ensemble des Activités : taper sur la touche ( sur un Mac), puis taper disque et cliquer sur Disques.

Dans la fenêtre de Disques la partie de gauche liste les disques connus du système ; la partie de droite permet d’effectuer des actions.

Choisir le périphérique

À gauche, il y a la liste des disques. Si l’ordinateur utilisé contient un système chiffré, il y a aussi les volumes chiffrés de notre système.

Les icônes, la taille indiquée ainsi que le nom des disques devraient permettre d’identifier celui que l’on cherche.

Une fois le disque repéré, le sélectionner dans la liste. Les informations qui s'affichent dans la partie droite de la fenêtre doivent permettre de confirmer qu'on a sélectionné le bon disque.

Démonter les volumes

Si le volume est monté, une icône carrée est visible dans la partie de droite, sous la représentation graphique du disque dans la rubrique Volumes. Cliquer sur ce bouton afin de démonter le volume. Si ce disque contient plusieurs volumes, les sélectionner un par un dans la rubrique Volumes et les démonter de la même façon si besoin.

Reformater le disque

Attention ! Formater un disque revient à supprimer tous les fichiers qui s’y trouvent.

Dans la barre supérieure du logiciel, cliquer sur l'icône , puis sur Formater le disque.... Une fenêtre s'ouvre et propose d'effacer ou non les données sur le support, et de formater le disque. En fonction du contexte, et des limites déjà abordées précédemment à ce sujet, choisir si les données doivent être effacées ou non. Laisser Compatible avec tous les systèmes et périphériques dans Partitionnement, puis cliquer sur le bouton Formater...

Disques demande si l’on veut vraiment formater le périphérique. C’est le moment de vérifier que l’on a choisi le bon périphérique avant de faire une bêtise. Si c’est bien le cas, confirmer en cliquant sur Formater.


  1. On pourrait également utiliser le logiciel GParted. Plus difficile à utiliser que l’Utilitaire de disque, ce dernier a l’avantage de savoir redimensionner une partition déjà existante tout en gardant les fichiers qui s’y trouvent.