Guide d'autodéfense numérique

L’objectif de cet ensemble de recettes est d’utiliser un système d’exploitation virtuel (appelé invité) à l’intérieur de notre système GNU/Linux (appelé hôte) : on appelle cela de la virtualisation. Cette technologie, ainsi qu’une politique de sécurité l’utilisant, est décrite plus avant dans le cas d’usage expliquant comment travailler sur un document sensible sous Windows.

Attention : nous conseillions dans les éditions précédentes de ce Guide d'utiliser le logiciel VirtualBox, seulement celui-ci n'est plus disponible dans Debian. Si l'on utilisait cet outil auparavant, il faudra soit réinstaller notre machine virtuelle, soit la migrer de VirtualBox au Gestionnaire de machine virtuelle. Cette procédure n'est pas documentée dans ce Guide, mais on pourra toujours se lancer dans l'aventure en suivant des instructions disponibles sur le web1.