Guide d'autodéfense numérique

Mises à jour : les logiciels évoluent, c'est pourquoi il est vivement conseillé d'utiliser la version la plus à jour de cet outil, qui est disponible sur le site web https://guide.boum.org/.

Durée : un quart d’heure environ.

Principe

L’objectif de cette recette est d’installer VirtualBox, un logiciel qui permet de faire tourner un système d’exploitation (appelé invité) à l’intérieur d’un autre (appelé hôte) : on appelle cela de la virtualisation. Cette technologie, ainsi qu’une politique de sécurité l’utilisant, est décrite plus avant dans le cas d’usage expliquant comment travailler sur un document sensible sous Windows.

Installer VirtualBox

L’étape suivante est donc d’installer les paquets virtualbox-qt et virtualbox-dkms.

Depuis Debian Jessie, VirtualBox est dans le composant contrib du dépôt principal de Debian, il faudra donc modifier ses dépôts afin d'ajouter le composant contrib au dépôt http://ftp.fr.debian.org/debian/ (ou celui choisit lors de l'installation de Debian).

Vérifier l’installation

Pour lancer VirtualBox, ouvrir la vue d'ensemble activités en appuyant sur la touche Logo (cette touche a un logo Windows sur un PC et un sigle sur un Mac), puis taper virt et cliquer sur VirtualBox.

Créer un dossier pour sauvegarder les images propres

Comme expliqué dans le cas d’usage, on aura plus tard envie de sauvegarder des images de systèmes propres. Créons dès maintenant un dossier pour cela, par exemple en ajoutant dans le Dossier personnel (accessible en appuyant sur la touche Logo puis en tapant fich et en cliquant sur Fichiers) un dossier Disques virtuels propres.