Guide d'autodéfense numérique

Mises à jour : les logiciels évoluent, c'est pourquoi il est vivement conseillé d'utiliser la version la plus à jour de cet outil, qui est disponible sur le site web https://guide.boum.org/.

Durée : 20 minutes environ, plus le temps d’installer Windows (de 30 minutes à plus d’une heure).

Avant toute chose, se munir d’un CD d’installation de la version de Windows appropriée, et l’insérer dans le lecteur CD/DVD. Si une fenêtre affichant le contenu du CD s’ouvre automatiquement, la refermer ou l’ignorer.

Créer une nouvelle machine virtuelle

Pour lancer le Gestionnaire de machine virtuelle, ouvrir la vue d'ensemble des Activités en appuyant sur la touche ( sur un Mac), puis taper virt et cliquer sur Gestionnaire de machine virtuelle.

Le programme démarre, il faut alors donner le mot de passe demandé et s'authentifier. Cliquer sur le menu Fichier puis Nouvelle machine virtuelle et suivre les 5 étapes de l'assistant. À la fin de chaque étape le bouton Suivant permet de passer à l'étape suivante.

  • Étape 1 : Sélectionner Média d'installation local (image ISO ou CD-ROM).
  • Étape 2 : Utiliser un CD-ROM ou un DVD devrait être automatiquement coché, dans le cas contraire le sélectionner. Si le Type de l'OS et sa version sont mal reconnus, décocher Détecter automatiquement le système d'exploitation en se basant sur le média d'installation pour les choisir manuellement.
  • Étape 3 : Dans la fenêtre suivante, indiquer la taille de Mémoire vive et le nombre de CPU dédiés à la machine virtuelle. Voici les minimum recommandés pour les dernières versions de Windows :
Version Mémoire (RAM) CPU
Windows 7 1024 MiB 1
Windows 8 2048 MiB 1
Windows 10 2048 MiB 1
  • Étape 4 : Choisir la taille de l'image virtuelle. Sachant qu’on veut accueillir tout un Windows, elle doit être conséquente : 20 GiB est un minimum.
  • Étape 5 : Indiquer un Nom pour la machine virtuelle puis sélectionner Personnaliser la configuration avant l'installation.

Enfin cliquer sur Terminer.

Si un message Le réseau virtuel n'est pas actif. s'affiche, cliquer sur Oui pour le démarrer, sans quoi il n'est pas possible de passer à l'étape suivante.

Dans la fenêtre qui s'ouvre, sélectionner le matériel NIC qui gère l'interface réseau virtuelle, puis cliquer sur Enlever. Dans la fenêtre de confirmation, choisir Oui. La machine virtuelle est désormais isolée du réseau.

Ajouter ensuite un canal nécessaire au partage de dossier entre le système hôte et le système invité. Pour ce faire, cliquer sur le bouton en bas à gauche Ajouter un matériel. Dans la fenêtre qui s'affiche, cliquer sur Canal dans la liste de gauche. Dans la liste déroulante Nom, sélectionner org.spice-space.webdav.0, puis cliquer sur le bouton Terminer.

Cliquer sur Commencer l'installation pour lancer l'installation de Windows.

Installer Windows dans la machine virtuelle

Le système virtuel démarre sur le lecteur CD/DVD qu’on lui a indiqué et commence l’installation. On ne rentrera pas dans les détails du processus, qui dépend de notre version de Windows mais il faut préciser :

  • Ne pas mettre d’informations personnelles lorsque le Nom et l’Organisation sont demandés. Mettre par exemple « user ».
  • Pareil si l'on souhaite entrer un numéro de série de Windows, un lien pourrait être fait avec nous si celui-ci nous a été attribué officiellement.
  • Lors de la configuration du réseau, un message d’erreur peut être affiché. C’est bon signe : nous avons désactivé le réseau de la machine virtuelle.

Une fois l'installation terminée, éteindre le Windows virtuel en cliquant sur le menu Machine virtuelleÉteindreÉteindre. Depuis la fenêtre de la machine virtuelle, cliquer sur le menu Afficher → Détails. Dans la liste de gauche, choisir IDE CD-ROM 1, puis derrière Chemin de la source cliquer sur Déconnecter.

Pour éjecter le CD/DVD, ouvrir la vue d'ensemble des Activités en appuyant sur la touche ( sur un Mac), puis taper fic et cliquer sur Fichiers. Dans la liste qui se trouve à gauche de cette fenêtre, repérer la ligne correspondant au CD/DVD et cliquer sur l'icône correspondante.

Préparer les outils invités pour le Gestionnaire de machine virtuelle

Des pilotes spécifiques permettent d'améliorer l'interaction entre le Gestionnaire de machine virtuelle et le système Windows invité grâce à une technologie appelée SPICE : il s'agit des outils invités et du service de partage de dossiers.

Depuis le système hôte, télécharger l'installeur Windows des outils invités pour SPICE. Pour vérifier le fichier téléchargé, il est possible de télécharger sa signature.

Aller ensuite sur la page web de l'installeur du service WebDAV pour SPICE. Cliquer sur le lien de téléchargement de la dernière version correspondant à l'architecture de notre machine virtuelle. Le nom se termine par -x86-latest.msi pour un Windows 32 bits ou -64-latest.msi pour un Windows 64 bits.

Pour transférer les deux installeurs de la machine hôte au Windows invité, on va préparer une image de disque au format ISO les contenant grâce au logiciel Brasero. Pour lancer Brasero, ouvrir la vue d'ensemble des Activités en appuyant sur la touche ( sur un Mac), puis taper bra et cliquer sur Brasero.

Choisir Projet de données. Cliquer sur l'icône et ajouter les fichiers précédemment téléchargés spice-guest-tools et spice-webdavd.

Dans la liste déroulante en bas de la fenêtre, choisir Fichier image puis cliquer sur Graver…. Choisir par exemple comme nom de fichier outils invites pour Windows et cliquer sur Créer une image. Une fois l'image créée, fermer Brasero.

Installer les outils invités pour le Gestionnaire de machine virtuelle

Retourner dans le Gestionnaire de machine virtuelle et partager l'image de disque ISO que l'on vient de créer avec la machine virtuelle en suivant la recette partager un CD avec le système virtualisé.

Ensuite, toujours dans le Gestionnaire de machine virtuelle, démarrer la machine virtuelle en effectuant un clic-droit dessus, puis en cliquant sur Ouvrir. Dans la nouvelle fenêtre qui s'ouvre, aller dans le menu Machine virtuelle puis cliquer sur Démarrer.

Une fois à l'intérieur du système Windows virtuel, ouvrir le CD-ROM virtuel et double-cliquer sur le fichier spice-guest-tools. Chaque fois que Windows demande s'il faut autoriser un programme inconnu (c'est-à-dire non vérifié par Microsoft), l'accepter. Accepter aussi toutes les autres demandes du programme d'installation en cliquant sur Suivant.

Faire de même avec spice-webdavd.

Maintenant, il est possible de copier-coller du texte entre la machine hôte et la machine virtuelle et de copier-coller des fichiers de la machine hôte à la machine virtuelle Windows. Il est aussi devenu possible de modifier l'affichage de la machine virtuelle en fonction de la taille de la fenêtre qui accueille Windows. Cliquer sur le menu Afficher → Mettre à l'échelle l'affichage et sélectionner Redimensionnement automatique de la machine virtuelle avec fenêtre.

L’installation du Windows virtuel est maintenant terminée.