Guide d'autodéfense numérique

Mises à jour : les logiciels évoluent, c'est pourquoi il est vivement conseillé d'utiliser la version la plus à jour de cet outil, qui est disponible sur le site web https://guide.boum.org/.

Durée : 10 minutes.

Comme indiqué dans la méthode permettant de travailler sur un document sensible sous Windows, on peut avoir besoin de sauvegarder l’image disque d’une machine virtuelle.

Éteindre la machine virtuelle

Si la machine virtuelle propre, qui doit être sauvegardée, est en cours d’utilisation, il faut commencer par l’éteindre (par exemple via le menu Machine → Fermer… → Envoyer le signal d’extinction de VirtualBox, ou, tout bonnement, depuis le menu Démarrer de Windows).

Ouvrir le dossier des disques virtuels de VirtualBox

Dans le Dossier personnel, ouvrir le dossier VirtualBox VMs.

Effectuer la sauvegarde

  • Sélectionner le disque virtuel dont le nom correspond à celui de la machine virtuelle, par exemple Windows 2000.vdi.
  • Le copier, par exemple en faisant clic-droit sur ce fichier et en sélectionnant Copier.
  • Aller dans le dossier de sauvegarde des images propres. Si l’on a suivi les conseils donnés précédemment, il s’agit du dossier Disques virtuels propres dans Dossier personnel.
  • Faire clic-droit dans ce dossier et choisir Coller pour obtenir une copie du fichier.
  • Sélectionner la copie, et la renommer à partir du menu Édition → Renommer…. Entrer un nouveau nom, par exemple Sauvegarde propre de Windows 2000.vdi.

Effacer la machine virtuelle

On ne va plus se servir de cette machine propre. C’est donc le moment de suivre la recette sur l’effacement d’une machine virtuelle.