Guide d'autodéfense numérique

Les façons les plus courantes de connecter des ordinateurs personnels en réseau sont soit d'y brancher un câble, que l'on appelle câble Ethernet, soit d'utiliser des ondes radio, avec le Wi-Fi.

Un connecteur Ethernet standard RJ-45 (© 2007 David Monniaux)
Un connecteur Ethernet
standard RJ-45

Mais au-delà de notre prise téléphonique, nos communications sur Internet sont transportées par bien d'autres moyens. Il existe de nombreux supports pour transmettre l'information : câble de cuivre, fibre optique, ondes radio, etc. De la transmission par modem1 des années 90 à la fibre optique2 utilisée pour les connexions intercontinentales, en passant par l'ADSL3 des années 2000, chacun d'eux a des caractéristiques différentes, notamment en termes de débit d'information (également appelé bande passante) et de coût d'installation et d'entretien.

Ces différentes technologies n'ont pas les mêmes faiblesses vis-à-vis de la confidentialité des communications qu'on leur confie ou des traces qu'elles laissent : il sera ainsi plus facile d'intercepter à distance un signal radio que de la lumière qui passe à l'intérieur d'une fibre optique.


  1. Modem est le mot condensé de modulateur démodulateur : il permet de transmettre des données numériques sur un canal permettant de véhiculer du son, comme par exemple une ligne téléphonique.

  2. Une fibre optique est un fil constitué d'un matériau transparent permettant de transmettre des données sous forme d'impulsions lumineuses. Cela permet la transmission d'importants volumes d'information, même sur de longues distances.

  3. L'ADSL (pour Asymmetric Digital Subscriber Line) est une technologie permettant de transmettre des données numériques sur une ligne téléphonique de manière indépendante du service téléphonique.