Guide d'autodéfense numérique

Si la plupart des réseaux locaux sont de nos jours reliés à Internet, cela n'est pas nécessaire : des ordinateurs peuvent tout à fait communiquer entre eux, au sein d'un réseau local, sans connexion à Internet. Ce qu'on appelle « Internet » n'est d'ailleurs qu'une interconnexion de réseaux locaux.

Pour connecter le réseau local à d'autres réseaux, il faut un routeur. C'est un ordinateur dont le rôle est de faire transiter des paquets entre deux réseaux ou plus. Quand ce routeur sert à faire transiter les paquets entre un réseau local et Internet, il est appelé passerelle.

Une « box » que l'on utilise pour raccorder une maison à Internet joue ce rôle de routeur. Elle dispose d'une carte réseau connectée au réseau local, mais aussi d'un modem ADSL connecté au réseau du fournisseur d'accès à Internet : on parle de modem-routeur. Elle fait partie non seulement du réseau local, mais aussi d'Internet : c'est l'adresse IP de la « box » qui est visible depuis Internet sur tous les paquets qu'elle achemine pour les ordinateurs du réseau local.

Le fournisseur d'accès à Internet (ou FAI) est une organisation offrant une connexion à Internet, que ce soit via une ligne téléphonique, un câble coaxial ou une fibre optique. En France, les principaux fournisseurs d'accès à Internet commerciaux sont, pour un usage domestique, Orange, Free, SFR ou numericable. Il existe aussi des FAI associatifs tels FDN.

La « box » est un petit ordinateur qui intègre, dans le même boitier que le modem-routeur, les logiciels permettant la gestion du réseau local (comme le logiciel de DHCP), ainsi qu’un switch Ethernet ou Wi-Fi pour brancher plusieurs ordinateurs mais aussi parfois un décodeur de télévision, un disque dur, etc.