Guide d'autodéfense numérique

Enfin, une façon simple mais efficace de empêcher l'accès à un site web est de le supprimer des moteurs de recherches et autres annuaires : on parle de déréférencement. Le site existe toujours, mais il n'apparaît plus sur les moteurs de recherche (par exemple google).

En France, le déféréfencement fait partie des techniques de blocage administratif des sites : l'office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication transmet aux moteurs de recherches ou aux annuaires une liste d'adresses qui considère comme ayant du contenu pédopornographique, provoquant « directement à des actes de terrorisme » ou en faisant « l'apologie »[^decret-2015-253]. Ils ont alors 48 heures pour faire en sorte que ces adresses n'aparaissent plus dans leurs résultats. 855 demandes de déréférencement ont été faites en 20151.