Guide d'autodéfense numérique

Ce type de chiffrement est aussi appelé « chiffrement à clé publique ». Le cadenas ouvert d'Alice est sa clé publique, ainsi appelée car il n'est pas nécessaire de la cacher : elle peut être rendue publique, par exemple publiée sur Internet, afin que toute personne qui souhaite écrire à Alice de manière chiffrée puisse se la procurer.

Au contraire, la clé du cadenas d'Alice, qui sert à ouvrir les cadenas fermés protégeant les messages, ne doit jamais tomber dans les mains de l'adversaire. Alice la garde donc précieusement, à l'abri des regards indiscrets : on l'appelle la clé privée.

Clé publique et clé privée forment la paire de clés d'Alice. Chaque entité qui souhaite pouvoir se faire envoyer des messages chiffrés asymétriquement doit disposer de sa propre paire de clés.