Guide d'autodéfense numérique

Comme tout outil de ce genre, Tor peut facilement donner une fausse impression de sécurité, et faire oublier qu’il répond à un problème précis. S'il répond effectivement plutôt bien au besoin de dissimuler son adresse IP et au besoin de masquer avec quels serveurs on est en communication, il ne résout pas, par contre, un tas d’autres problèmes.

Comme précisé (en anglais) sur le site de Tor, il y a trois choses fondamentales à savoir avant de commencer :

  1. Tor ne protège pas si l'on ne l'utilise pas correctement ;
  2. Même si l'on configure et que l'on utilise Tor correctement, il y a encore des attaques potentielles qui peuvent compromettre la protection fournie par Tor ;
  3. Aucun système d'anonymisation n'est parfait à ce jour, et Tor ne fait pas exception : il serait imprudent de se reposer uniquement sur le réseau Tor si l'on a besoin d’un anonymat strict.

Détaillons à présent quelques-unes de ces limites.