Guide d'autodéfense numérique

Que veut-on protéger ?

Le contenu des fichiers partagés est ici confidentiel. Seules les destinataires doivent donc pouvoir y accéder, de la même manière que lors de l'envoi d'un message électronique. Par exemple, si l'on veut partager des photos de vacances avec sa famille, ce qui est à cacher ce sont les photos elles-mêmes. Le fait que les destinataires soient les membres de la famille n'est pas une information sensible, a priori. Il s'agit donc de la partie protéger ce que l'on partage.

Ensuite, le contexte, à savoir qui partage les fichiers avec qui, peut aussi faire partie des informations que l'on désire protéger. Pour reprendre l'exemple précédent, autant le cercle familial n'est pas une information confidentielle, autant savoir qui partage des documents confidentiels d'une entreprise avec qui l'est beaucoup plus. Il s'agit là de la partie protéger qui partage avec qui.

Enfin, on peut vouloir cacher les liens entre ces fichiers et nous-même si jamais nous en sommes à l'origine. Problématique qui peut correspondre à la diffusion de documents confidentiels de l'entreprise dans laquelle on travaille. Il faudra pour cette partie se référer au cas d'usage publier un document.

Contre qui veut-on se protéger ?

Comme dans le cas d'usage consulter des sites web, on cherche ici à se protéger des regards indiscrets qui chercheraient à savoir qui fait quoi sur le web. Mais aussi des regards indiscrets qui pourraient tomber par hasard sur ces fichiers.