Guide d'autodéfense numérique

Lorsque nous voulons partager des documents confidentiels, d'autant plus si nous les avons produits, rien n'indique a priori que nous pouvons avoir confiance dans les personnes avec qui ces documents seront partagés.

Imaginons par exemple que nous voulions donner des documents attestant de la comptabilité extravagante de notre parti politique à une journaliste afin qu'elle puisse écrire un article à ce sujet sans les publier. Nous n'avons a priori aucune confiance en cette journaliste et préférerons donc qu'elle ne puisse pas savoir de qui ces documents proviennent.

Il faudra donc éviter d'y laisser des traces menant jusqu'à nous. Qu'elles soient évidentes, comme un état civil, ou bien plus discrètes, comme les métadonnées, qu'on prendra soin d'effacer. Tout ce travail de production de documents devra donc être réalisé dans un environnement adapté.