Guide d'autodéfense numérique

Après avoir pensé à protéger les personnes qui se partagent les documents, reste à protéger les fichiers eux-mêmes.

La démarche ici est similaire à celle de l'échange d'emails confidentiels. Mais nous n'utiliserons pas le courrier éléctronique, soit parce que nos fichiers sont trop volumineux, soit parce qu'on a pas de liste précise de personnes destinataires, donc pas de liste d'adresses email à qui envoyer ces fichiers. Nous préférerons mettre nos fichiers à partager en ligne sur un serveur, comme dans le cas d'une publication qui serait cette fois-ci privée.

On veut donc cacher le contenu des fichiers qui est sensible en lui-même, par exemple une carte indiquant où est caché notre trésor.

Pour plus de détails sur les différentes étapes de définition de la politique de sécurité, il faudra retourner voir du côté de l'échange d'emails confidentiels.

Les solutions employées vont toutes parler de chiffrement, sous différents aspects, en fonction de notre politique de sécurité et de notre optique de partage.