Guide d'autodéfense numérique

Mises à jour : les logiciels évoluent, c'est pourquoi il est vivement conseillé d'utiliser la version la plus à jour de cet outil, qui est disponible sur le site web https://guide.boum.org/.

Durée : 5 à 10 minutes.

Pour mettre à disposition d'autres personnes un ou plusieurs fichiers, il est possible de les faire héberger sur un serveur web.

Cependant, on n'a aucune raison a priori de faire confiance aux personnes ou administrations qui s'occupent de ces serveurs.

Si l'on préfére ne pas nous en remettre à une tierce partie, il est donc possible d'héberger soi-même les documents à partager, qui plus est, via un service caché Tor.

Cela a entre autre l'avantage de fortement protéger la localisation du serveur d'hébergement, qui ici est notre propre ordinateur. Il ne faudra pour autant pas oublier que ce système d'anonymisation n'est pas infaillible.

Pour faire cela, nous utiliserons le logiciel OnionShare qui permet en une poignée de clics de créer un service caché, et d'y héberger les fichiers de notre choix.

Utiliser OnionShare dans Tails

Il n'est pas aisé pour l'instant d'utiliser OnionShare dans Debian, c'est pourquoi nous expliquerons uniquement son utilisation depuis Tails.

OnionShare est installé par défaut dans Tails. Pour ce faire, on va suivre la documentation officielle de Tails, qui est disponible à partir de n'importe quel DVD ou clé USB de Tails, même sans connexion à Internet.

Commencer par démarrer Tails. Sur le bureau, cliquer sur l'icône Documentation de Tails. Dans le menu à droite, cliquer sur Documentation. Dans l'index qui s'ouvre, chercher la section Se connecter à Internet anonymement et cliquer sur la page Partager des fichiers avec OnionShare. C'est celle-ci qu'il s'agira de suivre.