Guide d'autodéfense numérique

Un client mail ou client de messagerie est un logiciel qui sert à gérer ses emails : les recevoir, les lire, les envoyer, etc. Des clients mails connus sont par exemple Outlook de Microsoft ou Thunderbird de Mozilla. Il en existe de nombreux autres qui, malgré leurs différences, possèdent une interface globalement similaire, proche de celle des webmails.

Contrairement au webmail, où l'on va consulter ses emails stockés chez l'hébergeur en utilisant son navigateur web, ici la lecture des emails se fait grâce à un logiciel installé sur l'ordinateur. On se sert d'un périphérique de stockage local (disque dur de l'ordinateur utilisé, clé USB, etc.) comme espace de stockage des emails.

Pour reprendre notre petit schéma précédent, il faut remplacer les protocoles web par des protocoles email. Deux protocoles différents existent afin de recevoir son courrier, IMAP (pour Internet Message Access Protocol) et POP (pour Post Office Protocol).

Le premier, IMAP, permet de manipuler les emails stockés sur les serveurs d’email de notre hébergeur. À chaque connexion vers la boîte mail, une synchronisation a lieu afin d'avoir le même état (nombres d'emails, de brouillons, de dossiers, etc.) sur le serveur mail que sur notre client mail, et inversement. Et cela sans pour autant télécharger le contenu présent sur le serveur mail. Seuls les en-têtes des emails peuvent être rapatriés sur notre client mail par exemple.

Le second protocole, POP, téléchargera les différents contenus de la boîte mail directement sur notre client mail, sans forcément en laisser de copie sur le serveur distant.

Alice lit via son client mail l'email de Betty
Betty utilise un webmail, Alice un client mail

Avantages

Les avantages et inconvénients peuvent être spécifiques au protocole utilisé afin de recevoir son courrier, cela dit certains leur sont communs.

Tout d'abord, avec un client mail, rien n'empêche d'avoir accès à sa boîte mail, dans le même état qu'au dernier relevé de courrier, même en l'absence de connexion à Internet. Il sera donc possible de lire, rédiger, supprimer des emails hors connexion, sans bien sûr pouvoir ni les envoyer, ni en recevoir. De plus, l'usage d'un client mail nous évite d'avoir à subir la myriade de publicités dont le web est parsemé.

En utilisant le protocole POP, on profitera d'autres avantages comme la décentralisation des emails. Au lieu de laisser toute notre correspondance sur des serveurs distants, les courriers électroniques sont rapatriés sur l'ordinateur. Cela évite de laisser indéfiniment tous nos emails aux hébergeurs d'emails majeurs, mais aussi de dévorer trop d'espace disque chez les petits hébergeurs d'emails. Le fait que les emails finissent leur course sur le système du destinataire peut permettre également plus de prise sur leur gestion : concernant la suppression effective d'emails qui pourraient s'avérer être critiques par exemple. Enfin, on laisse moins de données à des entreprises qui n'ont que faire de la confidentialité de la correspondance. Attention cependant : nos emails transitent toujours par notre hébergeur, qui pourra y accéder et éventuellement en faire une copie avant qu'on ne les rapatrie.

Inconvénients

Pour utiliser un client mail, il va falloir configurer un logiciel de mail pour qu'il sache quelle boîte relever, à quel serveur se connecter et quel protocole utiliser.

Il est plus compliqué de consulter de cette manière ses emails depuis un ordinateur qui n'est pas le nôtre (chez des amis ou au travail par exemple), à moins d'utiliser le client mail d'un système live persistant (comme celui de Tails), installé sur une clé USB.

De plus, dans le cas où le protocole POP est utilisé, le support de stockage sur lequel se trouve notre client mail sera le seul sur lequel sera stockée notre correspondance. En cas de perte du support sur lequel celle-ci est stockée (que ce soit le disque dur d'un ordinateur ou la clé USB sur laquelle on a installé un système live Tails persistant), on peut dire adieu à ses précieux messages... sauf si on a pensé à en faire une sauvegarde.